Alain JAROCINSKI




catégorie :  divers
email : aljaphoto@free.fr
internet : alainjphotographie.free.fr

21 av. Jardin Renard
50300     SAINT MARTIN DES CHAMPS

 
années de participation : 2009 2011 2012 2018 

Biographie :

ALAIN JAROCINSKI, pour une approche transversale de sa recherche photographique.

Né à St Martin des Champs, au pied de la baie du Mont Saint Michel, Alain JAROCINSKI vit depuis plus de trente ans de la photographie qu'il pratique depuis l'âge de 12 ans. Il a commencé par photographier les fêtes de famille puis des portraits des paysages et au cours des années il a développé des recherches plus oniriques en noir ou couleur, dans lesquelles se retrouve souvent une atmosphère d'étrangeté. Photographe formé à toutes les techniques de limage, il accompagne les courants de la photographie depuis ses débuts. Ses recherches ont fait l'objet de nombreuses expositions présentées au public dans des Musées, Galerie et Centre Culturels. (cf site)
C'est avec une capacité de travail intense et multiforme au service des autres de la culture et de ses créations qu'il poursuit ses recherches et développe sa vision du monde ou la trace de l'humain est sans cesse présente.
Un besoin permanent  d’une expression plus personnelle le porte depuis ses débuts vers une recherche particulière ou l’homme est une source d’interrogations  et le paysage un lieu d’exploration.

 

Expositions :

VIE D'ARTISTE

Photographe autodidacte au départ, il complète sa formation à l'E.N.S Louis Lumière, au Centre de Formation et de Perfectionnement des Reporters Journalistes.
Dés les années  80, Nikon à la main, c'est avec bonheur et poésie qu'il réalise à travers villes et villages, plages et campagnes, des instantanés. Les traces des influences humanistes de KERTESZ, ISIS, DOISNEAU, BOUBAT apparaissent. Ses créations de l'époque s'intitulent "INSTANTS de VILLES" ou "CHRONIQUE BALNEAIRE" un album couleur des bains de mer en France toujours actualisé et qui a fait l'objet dune édition.
En 1987 lauréat d'une dotation FUJI avec "UN MOMENT DE REPIT", ses instantanés réalisés dans les parcs et jardins en France confirment une couleur maîtrisée de l'inversible et témoignent de la vie dune société des loisirs.
Ses recherches interrogent le territoire, interrogent l'homme qui est au coeur de ses préoccupations. Il cherche une photo libre, une photo hors norme. Le point commun à l'ensemble de son oeuvre photographique est une relation intimiste et passionnée avec le monde qu'il photographie. Il l'explore avec intransigeance et cherche à en capter l'énergie vitale dans laquelle s'exprime une atmosphère toujours étrange voire inquiétante.

En 1992,  "TERRITOIRES HUMAINS", une interrogation empreinte de gravité sur l'espace de liberté de l'homme dans la ville, puis “SILLAGES EPHEMERES” sur les traces de la mode sont en rupture avec ses influences de la fin des années soixante dix.
Il développe des recherches en noir et blanc sur le nu avec « SENSUALITES » ; « CORPS et VISAGES » ; « NUDITES » ou sa lumière de prédilection est le clair obscur . Il réalise lui même ses tirages en noir et blanc.
Il admire le travail des photographes comme M. GIACOMELLI, B. PLOSSU, C. RAIMOND-DITYVON, ou R.KOUDELKA. Au milieu des années quatre vingt, sont travail s'inscrit dans un courant qui rompt avec l'évolution sophistiquée du matériel ou netteté et calcul juste d'une exposition, seraient les véritables modes à utiliser pour une représentation du sujet. Il prend le contre-pied de cette technologie, pour une expression plus poétique et troublante avec une image fugitive aux contours flous. "CONTES INTIMES", "LES CONTES DE LA CHAMBRE NOIRE" composés en noir et blanc d'un bestiaire, de paysages et de personnages ainsi que plus tard en couleur « REVALITES » ; « VIBRATIONS », représentent cette mise en valeur très personnelle de la matière photographique travaillée tant à la prise de vue qu'au laboratoire.
Dans les années 2000, ce sont « LES COMPOSITIONS URBAINES » ; « LE MUR DE L'ATLANTIQUE » ; « FAÇADES » ; « BORDURES »…, un ensemble de recherches en couleur autour dune vision plus brutale et décalée du paysage .

Ses photos figurent dans de nombreuses collections Ministère de l'Agriculture, Conseil général de la Manche, Ville de Paris, Villes d'Avranches, Agon-Coutainville, Courseulles-sur-mer, Donville…, ainsi que chez des dizaines de collectionneurs privés. Il est l'auteur de très nombreuses publications et éditions dans la presse nationale et internationale.


 

VIE COLLECTIVE

Comme nombre d'hommes publics son trajet débute avec une vie associative dés son adolescence. Moteur de celle-ci, il exerce de nombreuses responsabilités dans le domaine de l'action culturelle.
A Rennes tout d'abord dès 1974, il mène activement en tant que président une association socioculturelle de 250 membres avec 10 activités différentes. A Avranches au Club Photo, à Paris, à Vire avec le Mois de la Photographie en Bocage Normand crée en 2000 par un ami, Alain actuel président avec une équipe soudée a monté 220 expositions, organisé des conférences, des concerts, des stages... L'ensemble des manifestations a accueilli, près de 80 000 visiteurs dans plus de cents communes. Quelques expositions phares avec Willy Ronis et l'Humanisme en 2001, André Kertesz et l'Avant Garde en 2002, Surréalisme et merveilleux avec Man Ray en 2004, Regards Européens en 2005-2006 avec des invités et prestigieux venus de Hongrie, du Portugal et d'Estonie. Territoires des photographes en 2010 avec Jurgen Schadeberg, Felipe Férré…

Nous avons affaire à un esthète humaniste, à un pragmatique qui décloisonne les genres et à qui nombre d'organisations d'expositions sont confiés. Les responsables des régions, des départements, les maires, et autres acteurs culturels institutionnels et privés lui font confiance
Philanthrope social, il donne de son temps et de sa culture des arts visuels, pour tous. Pour autant un besoin permanent d'exprimer ses émotions par la photographie révèle chez lui les angoisses, les tourments mais aussi les espoirs dune époque qui s'interroge.

a exposé à PONT-FARCY en 2009, à la Grande Biennale 2011 (1er prix, catégorie divers-photographie), et au salon des lauréats en 2012